Initiation à la biodiversité

La biodiversité vous intéresse. Vous avez envie de mieux la connaître et de la préserver. Pourquoi ne pas commencer par l’observer ?

Observer la biodiversité, même de loin, c’est se rapprocher d’elle. Vous apprendrez peu à peu à l’appréhender, à la connaître et à la reconnaître. Regardez la comme si vous la découvrez pour la première fois et posez vous des questions. Savez-vous comment s’appellent les espèces qui composent votre gazon ? Les vers de terres sont-ils tous les mêmes ? Et cet arbre là-bas qu’est-ce que c’est ?

Au fur et à mesure que vous en apprendrez, vous voudrez en savoir davantage et surtout vous commencerez à chérir cette biodiversité parce qu’elle fait partie de votre environnement et de votre quotidien.

8618362879_f1ea62c93c_c

Par où commencer ?

Pour commencer à observer, il suffit de choisir un lieu et de regarder attentivement toutes les espèces végétales et animales que vous voyez autour de vous.

Rapidement vous vous rendrez compte qu’il y en a beaucoup que vous ne pouvez identifier. Vous pouvez alors vous référer à internet, des applications ou des livres spécialisés afin d’approfondir vos connaissances.

Assez rapidement également, vous vous rendrez compte que l’identification est plus facile si vous vous approchez. Pour les végétaux, ça ne sera pas un problème étant donné leur immobilité, vous pouvez même les toucher, mais avec parcimonie pour ne pas les abîmer. Pour les animaux, c’est bien plus compliqué. Il faudra être patient, silencieux et calme. Des jumelles et des loupes sont aussi très efficaces pour les observations à distance.

5802754622_4a8f5bc41a_z

Matériel nécessaire (mais pas indispensable) :

  • Livres, internet, application
  • Jumelles, loupe

L’observation ne doit pas être destructrice ou perturbatrice : piéger, attraper ou cueillir est donc déconseillé. En observant une espèce évoluer dans son milieu naturel, vous en apprendrez plus sur son mode de vie que si vous l’en retirez.


Créer et observer

Vous pouvez aussi fabriquer des objets pour la biodiversité qui vous permettront également de l’observer. Cependant attention à ne pas venir perturber les activités des espèces que vous souhaitez observer.

Un moyen très efficace d’attirer et d’observer la biodiversité est de lui apporter une source d’alimentation. Vous pouvez par exemple réaliser une mangeoire à oiseaux ou planter une parcelle de plantes mellifères et vous postez non loin. Vous pourrez alors observer toutes sortes d’espèces ainsi que leur interaction.

3361474568_e0ef4570ff_z

Un abri peut vous permettre d’attirer des espèces et attendre leur sortie pour les observer. Vous pourrez aussi constater leur présence sans forcément les voir comme avec un nichoir à abeilles sauvages par exemple, si les parties creuses sont bouchées, c’est qu’une abeille est venue y pondre.

Devenir un observateur expert

L’observation et la découverte de la biodiversité vous plaisent et vous voulez toujours en apprendre plus alors c’est que vous commencez déjà à devenir un expert.

Pour commencer, il est difficile d’être un expert de toute la biodiversité. Il va falloir restreindre votre choix à ce qui vous attire le plus, peut-être les oiseaux, les arbres ou les papillons, etc.

Ensuite vous aurez besoin de documentation précise sur les espèces de votre choix. Dans l’idéal, il vaut choisir un livre ou une application spécialisée (pas trop général) que vous pourrez amener partout avec vous. Certains livres permettent de faciliter l’identification grâce à des clés de détermination.

binoculars-birdwatching-spy-glass-spying-spy-watch

Lorsque vous avez reconnu une espèce, il est intéressant de regarder son nom scientifique complet en plus de son nom vernaculaire (nom usuel) car elle peut avoir plusieurs noms usuels. Il est aussi intéressant de noter sa classification : sa famille, sous-famille, etc. Ainsi rapidement vous pourrez regrouper les espèces, ce qui facilitera leur reconnaissance et leur compréhension.

Il est conseillé de noter ce que vous observer sur un cahier afin d’éventuellement si référer plus tard. Vous pouvez noter non seulement les noms de l’espèce et sa classification mais aussi des clés de détermination et des observations personnelles sur l’environnement de l’espèce : son milieu, le climat, son aspect, etc.

Matériel indispensable :

  • Livre ou application spécifique et précis
  • Un cahier d’observation

La photo est aussi très utile. Elle permet de figer l’observation afin de déterminer plus facilement visuellement l’espèce. Elle peut venir en complément du cahier d’observation afin d’appuyer vos reconnaissances. Enfin c’est aussi un moyen de « collectionner » les espèces sans leur porter préjudice.

girl-taking-a-picture

Participer à un réseau d’observation national

a4V_xfCe

Le Muséum national d’Histoire Naturel (MNHN) est responsable d’un programme de sciences participatives, Vigie-nature. Ce programme est ouvert à tous que vous soyez débutants ou expérimentés.

Le muséum fournit des protocoles simples et rigoureux que vous pouvez facilement mettre en place afin d’apporter votre propre contribution à la recherche.

Vigie-nature

A l’aide de ses données, les chercheurs pourront réaliser une étude d’impact des grands changements environnementaux (le climat, l’urbanisation, les pratiques agricoles, le jardinage, etc).


L’observation de la nature est une activité qui peut être pratiquée épisodiquement ou de manière plus assidue mais c’est surtout un moyen de s’émerveiller de ce qui nous entoure quotidiennement et que l’on voit plus.

Elle passe beaucoup par l’observation visuelle mais il ne faut pas négliger pour autant les autres sens tel que le toucher ou l’ouïe. Il faut arriver à regarder ce que l’on voit tous les jours sans y prêter attention.

La curiosité est la clé d’une bonne observation, se poser des questions sans arrêt sur la forme, la couleur, l’odeur, la matière, etc. A force d’observation, le monde vous paraîtra plus simple et plus complexe à la fois.

Crédit photo : 
mcfarlandmo on Visual Hunt / CC BY
Peppysis on Visual Hunt / CC BY-NC-ND
Alex E. Proimos on Visualhunt / CC BY-NC
Peter Heeling
Chris Greenhow
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close