Les diagnostics écologiques

Le bureau d’études propose des diagnostics écologiques basés sur les insectes.

Ces diagnostics permettent dans un premier temps de faire un état des lieux de la biodiversité sur vos surfaces puis dans un second temps, de constater son évolution après la mise en place d’actions.

Le diagnostic peut être global ou ne concerner qu’une ou plusieurs catégories d’insectes.


Pourquoi faire un diagnostic ?

Le diagnostic comme état des lieux permet d’avoir une bonne vision de la biodiversité présent avant la mise en place d’actions. Non seulement il permet d’établir des données comparatives pour les diagnostics suivants mais il permet aussi de qualifier la biodiversité présente. En fonction de cette biodiversité, il sera plus facile d’établir quelles actions à engager et à prioriser.

Les diagnostics suivants permettent de suivre l’évolution de la biodiversité d’une année sur l’autre après mise en place des actions, pour comparer des pratiques, etc. On obtient ainsi des données quantifiables qui permettent de constater de la réelle évolution ou non et de pouvoir ainsi plus facilement communiquer sur les résultats obtenus.

Dans le cadre de l’obtention d’un label, les diagnostics écologiques peuvent être un bon indicateur de l’efficacité des actions réalisées et une preuve de votre engagement dans la démarche.

33226448168_7d0890dfa0_h

La réalisation des diagnostics

Les diagnostics sont donc divisés en 3 catégories :

Les auxiliaires de culture

Dans le cadre d’un diagnostic sur les auxiliaires de culture, l’objectif sera de déterminer si divers insectes prédateurs de ravageurs de la culture sont présents. On pourra établir en amont les insectes cibles en fonction de la ou les cultures.

IMG_3808

3 types de comptages seront réalisés :

  • Transects pour les insectes sur la culture ou en vol stationnaire (6 comptages / an)
  • Pose de pots Barber pour les insectes marchants (1 pose + 5 comptages / an)
  • Prise au filet pour les insectes volants (3 comptages / an)

Les pollinisateurs

Dans le cadre d’un diagnostic sur les pollinisateurs, l’objectif est de déterminer la quantité de pollinisateurs présents mais aussi leur diversité.

Boite 1

4 types de comptages seront réalisés :

  • Pose de nichoirs à abeilles sauvages (1 pose + 8 comptages / an)
  • Transects pour les abeilles/bourdons sociaux (8 comptages / an)
  • Transects pour les papillons (5 comptages / an)
  • Transects pour les syrphes (6 comptages / an)

La vie du sol

Dans le cadre d’un diagnostic sur la vie du sol, l’objectif est de déterminer la quantité et la diversité des insectes et invertébrés présents.

5

3 types de comptages seront réalisés :

  • Comptage de placettes pour les vers de terre (3 mesures / an)
  • Pose de pots Barber pour les carabes (1 pose + 5 mesures / an)
  • Pose de planches pour les invertébrés (1 pose + 8 mesures / an)

A l’issu de chacun des comptages, un bilan sera réalisé et transmis avec le détail brut et une pré-analyse des données.

A la fin du diagnostic, qui dure une année, un bilan global sera réalisé avec une analyse complète basée sur des indicateurs ainsi qu’une étude comparative sur plusieurs années et avec des données similaires.


Le diagnostic écologique peut être un bon point de départ lorsque l’on souhaite entamer une démarche en faveur de la biodiversité sans savoir exactement comment et part où commencer.

Les résultats obtenus via ce diagnostic permettent d’avoir une bonne vision de la biodiversité présente et sont très pédagogiques si on souhaite aussi mieux la connaître et la comprendre.

En tant que conseillère en biodiversité, je propose des diagnostics écologiques globaux ou sur une ou plusieurs catégories d’insecte. N’hésitez pas à me contacter.

Photo on VisualHunt.com
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close